Gérer la question d’insuffisance de connaissances

DefaultImage-BRA-Main

14 Sep Gérer la question d’insuffisance de connaissances

Renforcer la résilience aux chocs climatiques: gérer la question d’insuffisance de connaissances

Le changement climatique a un impact significatif sur les conditions climatiques extrêmes dans l’Est et dans l’Ouest de l’Afrique. Cela augmente la fréquence et l’intensité des sécheresses et menace les moyens d’existence déjà vulnérables et la survie de villages ruraux éloignés. Cela ébranle aussi les indicateurs traditionnels (tels que le comportement des insectes) que les paysans dans ces régions utilisaient pour prédire la météo et les saisons climatiques (1). Dans les zones rurales en Ethiopie et au Burkina Faso, ces défis sont aggravés par un accès limité aux informations météorologiques et climatiques fiables et par la faible capacité des acteurs locaux à faire face aux climats extrêmes. Aborder ces difficultés et renforcer la résilience des personnes vulnérables aux chocs et contraintes climatiques est une priorité immédiate et le but du consortium dirigé par Christian Aid et les projets Construire la Résilience et l’Adaptation aux Climats Extrêmes et aux Désastres (BRACED).

Pour lire le briefing, suivez ce liens:

J4638-Braced policy brief _French_v5 FOR PRINT